Post with image

3 ans: la régression

Sören a acquit la propreté au mois d’août dernier.
Sous la pression de la rentrée scolaire, nous avions prit les devant
au mois de juillet et il était super-prêt pour le jour de sa toute
première rentrée, au top 🙂

Jour et nuit, bye bye les couches pour de bon.
Quelques petits « accidents » de temps en temps au début,
puis rarement depuis noël, le plus souvent la raison étant
qu’il préférait jouer quitte à rater le coche de la pause pipi.. 😀
Rien à signaler donc de ce côté là.

Et puis, la régression.

C’est une phase que je n’ai pas du tout connue avec Liam donc
c’est à l’aveugle que j’avance à petits pas là dedans depuis quelques
semaines. J’essaye d’accompagner et de comprendre mon petit de 3 ans
autant que je le peux. Mais ce n’est pas toujours très simple de savoir
comment réagir face à cette régressions soudaine.
Du jour au lendemain, pipi et caca dans le slip la journée et
plus aucune retenue la nuit non plus. Pourquoi ?

Hasard ou pas, ca a commencé un peu avant les vacances de printemps
et pendant toute sa durée. Peu être que Sören relâche la pression à sa façon ?
Trop de fatigue ? Trop de stress à cause de l’école ?
Ou est-ce que j’ai loupé quelque chose ?
Quelque chose que je n’aurais pas compris ?
Pas vu ou entendu ? Larguée je suis.

Pourtant mon job à moi, ce sont les bébés !
Mais moi en général je change les couches et puis j’apprends
l’acquisition de la propreté et zou je les lâche dans le grand bain
de l’école, je m’arrête là. La régression cette grande inconnue donc,
qui me fait perdre tous mes moyens et mes acquis face à mon 3 ans…

Comment réagir ? Gronder ? Faire la morale ?
Parler, parler, parler, questionner, comprendre.
Dois-je lui remettre une couche ? Est-ce que ca ne va pas plutôt avoir l’effet
inverse et le rendre encore plus « fainéant » du sphincter ?

Après avoir un peut tout essayé, je suis allé racheter un paquet de couches.
Puis la rentrée est arrivée et là, plus le choix, il faut faire sans.
On en a beaucoup parlé avec lui, sans hausser le ton.

Mon petit Sören est retourné à l’école lundi et hasard ou pas..
aucun « accidents » à signaler depuis la journée..
Pour la nuit, c’est encore autre chose puisque la couche reste indispensable.

Bon, on est sur la bonne voie, sans pression.. 🙂

Et vois, vous avez connu cette période de régression ?