Post with image

Avoir un deuxième enfant..

Cela fait maintenant 6 mois que Sören est né, on est passé par tout un tas de petites étapes, de petites épreuves, de crises et le moins qu’on puisse dire c’est qu’on y a tous un peu goûté.

Alors voici une liste pour toi, qui doute encore pour te lancer ou pas dans l’aventure du 2ème enfant:

Tu pensais, comme moi, qu’un premier enfant c’était une vraie révolution, un tsunami dans ta vie ?
L’arrivée d’un 2ème c’est pareil mais puissance 1000.

Tu trouvais qu’un enfant c’était un sacré boulot ?
Naïve, c’est les VACANCES un seul gnome.

Ton aîné te prend beaucoup de temps, tu peine à te réserver quelques heures pour toi ?
Tu en aura plus du tout à l’arrivée du second.

Sortir avec ton enfant unique demande une vraie organisation ?
Prévois 1h pour habiller tes 2 amours (et 2 minutes pour toi), mission commando activée.

Tu étais heureuse d’enfin récupérer le budget petits pots et couches pour acheter autre chose.
Les économies ont été de courtes durée. Et maintenant tu achètes 2 fois plus.

Tu peinais à trouver un thème d’annif à ton premier ?
Double galère chaque année. Et pour moi leurs annifs sont à 9 jours d’écarts, vlan.

Tu trouvais que la maison manquait de rose et que tu étais minoritaire entre ton homme et ton fils.
En voilà un deuxième. (Et j’en aurais pas voulu autrement, je suis une fille à garçons <3 )

Tu étais heureuse que ton homme rentre du taf pour prendre le relais avec le gnome.
Maintenant c’est un chacun, jamais de répits.

Tu râlais quand ton fils se réveillait la nuit.
Ma pauvre maintenant quand l’un dort, l’autre râle et ainsi de suite.

Tu trouvais qu’il faisait un peu trop de bêtises ?
Il s’assure de la bonne formation en conneries pour son petit frère (attention derrière toi !! )

Ouf, ton grand est ENFIN à la sieste…
SURPRISE ton bébé est réveillé et affamé !

Tu emmenais ton gnome partout avec toi en virée shopping, tu déambulais avec souplesse entre chaque rayon.
Tu traînes maintenant un tank (en la personne de ta poussette combinée) ET un gnome qui court partout.

Les gens te regardaient avec des ptits coeurs dans les yeux.
Maintenant ils te regardent avec empathie.

Tu allais 3 fois par mois chez le pédiatre.
Tu y va toujours 3 fois par mois mais en visite groupée.

Tu déposais ton aîné chez la nounou et tu te reposais filais au travail.
Tu dépose ton fils à l’école et tu rentres t’occuper de ton bébé toute la journée, journée sans fin.

Tu avais tout ton temps pour te consacrer aux jeux de ton fils.
Tu as toujours le temps mais divisé en 2. Et donc plus rien pour toi.

Mais n’oublie pas que c’est aussi 2 fois plus d’emmerdes d’amour !

Tu avais un enfant qui te courrais dans les bras quand tu rentrais.
Tu en as maintenant 2 (enfin pour le moment le mini ne se déplace pas encore mais sa bave en dit long).

Tu rigolais des blagues de ton aîné ?
Tu devra te forcer à rire à 2 fois plus de blagues pourries  mignonnes

Tu étais fière de lui ?
Tu sera fière d’eux.

Tu étais inondée d’amour, de petits coeurs, de confettis, de câlins ?
Tu en sera pourrie jusqu’à la moelle. A en crever de bonheur.

Tu te levais pour lui ?
Tu te battra pour eux.

Tu reconnais un air de famille en lui ?
Tu les verra sur lui aussi.

Alors tu doutes encore ? Nan ce sera pas rose bleu, ouai tu va en baver, ouai.

Mais ce sera DEUX fois meilleur !!!!