Post with image

Devenir celle que je suis | 26 ans |

Crédit photo: http://jonathan-wvh.com/

Crédit photo: http://jonathan-wvh.com/

Samedi j’ai fêté mes 26 ans. 
Je ne cesse de le répéter chaque année mais je n’aime pas mon anniversaire.
Je ne sais pas vraiment pourquoi, pourtant je n’ai pas peur de prendre 1 année de
plus au compteur. A vrai dire je m’en fiche bien de l’âge que j’ai.
Surement parce que je suis encore assez jeune c’est vrai. Un chiffre ne change rien.
Mais j’ai toujours une vague de mélancolie qui me gagne ce jour là.
Cette année je n’ai pas échappé à la règle, vendredi soir, minuit, mon homme
me souhaite mon anniversaire. On va se coucher et je pleure.. 

J’espère arriver un jour à comprendre pourquoi je réagis comme ça
le jour de mon anniversaire et j’espère surtout apprendre un jour à aimer cette date.
A remplacer la mélancolie par la joie et l’optimisme.

Puis plus tard dans la journée je me suis souvenue de cette promesse intérieure
que je m’étais faite il y’a 1 an tout juste. La promesse de changer, de devenir enfin moi.
Je me revois il y’a 1 an, pas certaine d’arriver à tenir cette énième promesse à moi-même.
Et je revois ce déclic du feu de Dieu que j’ai eu 6 mois après ..
Et ce chemin parcouru depuis. Oui, je deviens celle que je suis.

Il y’a un an je me promettais de prendre soin de moi, d’enfin penser à moi, à mon corps.
Mais aussi m’occuper de mon moral, de ma confiance en moi et faire tout ce que je peux
pour rencontrer la vraie Coralie, la femme que je suis devenue et qui était cachée en moi.
Et je pense qu’un an plus tard je peux dire que je suis en très bonne voie.
Non ce n’est pas fini mais c’est tellement bien entamé déjà.

Je vais en revenir encore et toujours à mon combat contre mes kilos mais pour me
rencontrer enfin, je dois passer là. C’est comme ça. J’ai perdu 20kg et c’est la 
meilleure chose personnelle que j’ai fais depuis 26 ans. Je me sens revivre,
m’épanouir plus que jamais, je me sens enfin femme. Pour moi ça devait passer
par une importante perte de poids. Je me redécouvre et je découvre des tas de sentiments
méconnu. C’est juste, de l’épanouissement à l’état pur. Pas l’épanouissement d’une mère,
non, l’épanouissement d’une femme. Je me rencontre, je m’apprivoise et je commence 
doucement à aimer ce que je suis. C’est difficile vous savez..

Je me suis revue le jour de mes 25 ans et j’ai souris.
Parce que je ne suis plus exactement la même. Pas si différente dans le fond.
Je suis tout ce qui était bien à l’époque et tellement plus encore aujourd’hui !

Alors pour mes 26 ans, tout ce que je souhaite c’est de continuer mon chemin vers moi.
Continuer d’avancer vers mon épanouissement personnel. 
Continuer à prendre soin de mon corps et de ma santé mais aussi me trouver ailleurs.
Trouver ce que j’aime faire réellement dans ma vie. Même si je le sais déjà au fond de moi.
Je veux pouvoir m’y engager sans avoir le vertige. 

Parce qu’à 26 ans, il est enfin temps que je pense un peu à moi. 

Et puis 26 ans, vous ne trouvez pas que c’est un bel âge pour  » être femme » ? 😉