Post with image

Le cheveux blanc

cocohair2

Ca a commencé il y’a 4 ans. Juste après la naissance de mon premier fils.
J’ai eu la chance de découvrir que tu avais élu domicile sur ma tête.
Un puis deux, puis trois.. les joies de la chute d’hormones ?
Ou le fait d’avoir tout donné pour mettre au monde cette merveille ? Un peu des deux certainement.
Tu ne me gênais pas, malgré mon jeune âge, c’était ainsi et j’étais si enivrée
par ma nouvelle maternité que je n’ai même plus fais attention à toi.

Et puis un jour l’envie d’agrandir la famille se fit sentir.
Pendant 9 mois ma tignasse fut divine, le poil brillant et solide.
Une seconde épreuve, je mis au monde mon deuxième fils.
Et là tu gagnas en quelque semaines pas mal de terrain, entraînant avec toi
la chute de centaines voir de milliers de tes compatriotes, pourtant bien bruns encore.

Des ptits trous par çi par là sur le crâne, un front qui se dégage, des poignées
de cheveux de couleurs qui chutent à chaque passage de la brosse ou de mes mains.
Et toi tu ricanes, tu t’installes, tu prends tes aises et tu t’affiches.
Tu m’affiches !

J’ai 25 ans et oui, je vis avec toi quotidiennement.
J’ai du m’y faire.. à cette cohabitation forcée.
Je ne t’ai pas invité et franchement je n’étais pas bien fière de toi.
Je trouvais ça injuste et je ne t’attendais pas si tôt !

Puis je me suis fais à ta présence..
Je m’y suis même habituée..
Et peu être même que je t’aime bien.. finalement..

Le cheveux blanc. Qui lui même a eu des enfants.