Le jour où.. j’ai emmené mon tout petit aux urgences pédiatriques.

Lundi 24 février.

Depuis 4 jours Sören a une forte fièvre persistante, il tousse et çà dégénère à chaque jour qui passe. Bien sur, vendredi soir, j’ai été chez notre médecin qui a diagnostiqué une simple rhino avec une laryngite.
Oui mais voilà le w.end s’est très mal passé, la fièvre qui reste ne me plait pas du tout (39.8..) et surtout sa toux s’est vraiment transformée en toux de tuberculeux.. donc lundi matin je rappelle mon médecin et reprends rdv.. à 17h45. Sören hurle à chaque fois qu’il tousse et surtout il ne s’alimente quasi pas depuis jeudi soir. Je note chaque dizaine de ml qu’il boit, dimanche il avait prit sur 24h, 310ml … contre 900ml environ en temps normal. Lundi, pire 110ml et 2 vomissements ensuite..

Je le trouve très abattu, il a les yeux creusés, des cernes incroyables, violettes, en dessous des yeux. Il dort tout le temps, j’ai encore cette image en tête quand j’ai essayé de lui donner un peu de compote avec de l’adiaril dedans, je l’ai vu « partir » .. sa petite tête descendait de plus en plus sur le côté et ses ptits yeux se fermaient.. alors là, j’ai flippé, j’ai cru qu’il tombait dans les pommes.

Le matin j’avais eu ma collègue infirmière au téléphone, elle pensait comme moi qu’il avait tous les signes de déshydratation, j’ai appelé sos médecin mais on m’a dit qu’ils ne prenaient plus d’appels car trop de demandes ! MERCI !  Ensuite ma copinette Emmanuelle infirmière elle aussi, à qui, soit dit en passant, je dis un grand MERCI, m’ à poussé à appelé le 15.. j’ai donc eu un médecin au téléphone, une gentille dame qui m’a posé beaucoup de questions et qui a été elle aussi très claire « foncez aux urgences pédiatriques, il a l’air mal en point votre petit »

Okay, okay… mode panique enclenché, je suis seule avec mes 2 garçons. J’ai appelé Micha qui est parti de suite pour l’hôpital pour nous rejoindre et j’ai appelé sa maman pour qu’elle vienne prendre le relais avec Liam.

18h, nous voilà arrivés, mon bébé est pris en charge en premier malgré la salle d’attente bondée, il faut croire qu’on a bien fait de venir.

Tension,dextro pour le diabète (antécédents pendant la grossesse), poche pour les urines, fièvre à 39.5, collyre, il a les yeux explosés par une double conjonctivite du tonnerre qui est arrivée le matin même, je lui donne des pipettes d’adiaril toutes les minutes et puis on attend le pédiatre. Pendant ce temps ma belle mère part avec Liam pour l’emmener chez elle, comme çà va être long..

A l’examen il s’aperçoit que son poumon droit fait un bruit étrange donc on entend parler d’infection pulmonaire ? Pneumonie ? On nous emmène de suite faire une radio des poumons. Mon ptit ange n’a même pas bougé, il me regardait amusé avec mon gros gilet pour protéger des ondes <3

Ensuite là, le calvaire à commencé.

On a été emmenés dans un box d’examens, 2 infirmières sont arrivées pour lui poser un cathéter et lui prélever du sang pour des PDS. Une fois dans la main, une fois dans le creux du poignet, une fois dans le creux du coude et encore une autre sur la deuxième main. Elle n’y arrive pas. Moi j’étais toute retournée, elle venait de piquer mon bébé 4 fois sans succès en plus ! Il hurlait… un deuxième « duo » arrive, elle essaye une fois en artérielle puisque autrement elles n’y arrivent pas..sans succès.. alors là je craque, c’est un enfer d’entendre son si petit bébé se faire torturer les veines,surtout que je sais ce que c’est l’ayant vécu à l’accouchement.. il a les 2 bras et mains pétés. Un troisième duo arrive, une pédiatre je pense cette fois, plus âgée et un aide soignant qui va se « coucher » sur mon bébé pour l’immobiliser.. vous voyez cette image de votre enfant qu’on « écrase » pour lui trifouiller les veines ? Oui ? Et bien c’est simplement atroce.. c’est intenable, j’ai demandé à Micha de prendre le relais, jusque là je parlais à Sören, tout bas, à son oreille, mais là je ne pouvais plus.. et ses hurlements… voyez en écrivant tout çà je revis mes émotions et j’en pleure à nouveau.. je ne souhaite à aucunes mamans, aucuns bébés de vivre çà un jour même si il y’a encore bien pire, bien plus grave, de voir votre si petit se faire torturer, parce que en tant que maman on le vit comme çà,..

Ils ont ENFIN réussi après au moins 1h à poser le cathé et a récolter des tubes de sang pour les analyser.
Ils ont aussi fait un prélèvement dans le nez pour la grippe.
Moi j’ai récupéré mon bébé traumatisé, avec des traces partout sur le corps, des pansements partout, en sueur, en pleure avec les yeux d’un rouge..tout tremblant…

Après un petit câlin, je lui ai mis sa ptite combi que j’avais achetée à Londres et nous sommes retournés en salle d’attente pour 2 longues heures d’angoisse.

Finalement au bout de 2h30 le pédiatre nous rappel dans le box, la radio est « bonne », ouf pas d’infections ni de pneumonie, ce qu’on redoutait énormément, « juste » une très grosse bronchite bien installée. Les résultats des prises de sang et urines sont bons, il est déshydraté mais rien d’alarmant. Ils lui posent une perfusion et nous voilà à attendre du mieux..

De retour chez nous au petit matin, épuisés mais soulagés.

Le pédiatre m’a demandé de revoir notre médecin dans la journée, nous y sommes donc allés.
Il a appelé l’hôpital pour avoir tous les résultats et Sören s’en tire donc avec une grosse bronchite, une double conjonctivite et une otite. Et une grosse, très grosse frayeur.