Ta première année d’écolier.

Cette toute première année d’écolier vient de prendre fin pour mon petit Liam, comme des millions d’autres enfants. Cette année a été si particulière pour beaucoup de choses et c’est très nostalgique que je suis allée, pour la dernière fois cette année, chercher mon maxi à la sortie des classes.
Quand je suis arrivée devant le portail j’étais la première, comme d’habitude j’ai envie de dire !
J’attendais là avec les fleurs pour les maîtresses et quelques petits cadeaux et je me suis perdue dans mes pensées… je me revoyais là, au même endroit, y’a exactement 10 mois. J’attendais Liam pour savoir comment s’était passée sa première matinée et j’avais mon gros bidon tout plein.
J’avais aussi chaud qu’aujourd’hui sauf que je portais pour 3 bonnes semaines encore, 
Sören au creux de moi.
Et là je me suis dis « mais quel sacré chemin parcouru depuis septembre ! »
(oui j’ai eu 10 min pour cogiter et je suis une fille qui cogite BEAUCOUP (trop) ! )
Liam qui était un grand bébé, qui n’avait jamais connu la collectivité, qui était tout juste propre, qui ne parlait pas beaucoup et surtout dans son charabia, qui était réservé, un peu craintif et solitaire.
10 mois plus tard il est devenu un petit garçon complètement autonome, qui est très sociable, il a plein de copains, il gère les toilettes de grands, il s’exprime beaucoup mieux, parle beaucoup et a fait de très gros progrès d’articulation. Il a grandit !
En juin dernier, avant sa première rentrée, je vous faisais pars de mes craintes face à cette entrée dans la « vraie » vie pour lui, dans ce système scolaire. ICI
J’avais si peur que çà le change beaucoup, trop.
J’ai eu un peu raison tout de même d’avoir ces craintes, c’est vrai qu’il a beaucoup changé, 
quand je mets de côtés toutes les merveilleuses choses qu’il a apprit, 
il a aussi répété pas mal de moins bonnes choses.
Des expressions, des mots, des gestes, que je n’aurais jamais voulu voir chez mon fils même 
si il n’y a rien de si mal au fond, ce sont des choses que je n’ai pas aimé entendre ou voir.
Mais… c’est le jeu ma pauv’ Lucette, non ?
L’essentiel c’est que Liam soit épanoui et il l’est !
il adore l’école, il n’a jamais rechigné une seule fois durant l’année pour partir le matin.
Il est aussi devenu grand frère, pour son plus grand bonheur, son petit frère c’est son rayon de soleil.
Et même si çà n’a pas toujours été simple, même si on a eu de vrais moments très compliqués, 
même si aujourd’hui encore c’est parfois tendu entre lui et moi, je suis persuadée et je le sais, 
je lui ai fais le plus beau des cadeaux en lui donnant Sören comme compagnon de vie.
Ce soir j’ai récupéré mon fils pour 2 mois de vacances.
On a dit au revoir aux maîtresses avec des sanglots dans la voix, la gorge serrée.
L’année prochaine il sera dans la même école mais avec une autre maîtresse.
Je n’aime pas les fins, je déteste çà !
Je me laisse facilement emporter par mes émotions et la nostalgie de moments qu’on ne revivra jamais pour Liam. Je hais ce temps qui passe toujours bien trop vite.
Hier j’emmenais mon bébé faire sa première rentrée et ce soir, j’a l’ai ramené à 
la maison refermant derrière nous le livre de la petite section.
Merci infiniment à Sylvie et à Marie, la maîtresse du vendredi, d’avoir fait grandir mon fils.
De lui avoir apprit autant de choses, de l’avoir aidé a s’épanouir. Merci pour ce travail incroyable
 de chaque jour, malgré une classe de 30 enfants, l’année a été riche et magique.
Les sorties ont été nombreuses, les ateliers, les progrès énormes.
Merci pour mon fils.
Au revoir maîtresse… nous vous aimons.
Et sur le chemin du retour, l’école dans le dos, l’émotion a eu raison de moi..
Première année de maternelle, PS chez Sylvie.
« Bonhomme » en septembre quelques jours avant ses 3 ans.

« Bonhomme » à noël, 3 ans et 4 mois.

« Bonhomme » en fin d’année scolaire, 3 ans et 9 mois.

Cueillette des fraises, des framboises et légumes. Sur la page de droite, en bas en bleu clair c’est Liam 🙂

Rencontre avec le père noël à l’école.

Son carnet d’évaluations en fin d’année avec pratiquement que des 1 (acquis) alors qu’à noël c’était plutôt 3.

Il a décroché ses étiquettes avec sa photo un peu partout dans son espace de vie et la maîtresse les a gâtés en friandises.

Il s’est mesuré en septembre et a peint avec la gouache et en juin, re mesuré, au crayon, il a bien grandit 🙂

 Bonnes vacances à tous vos petits écoliers et à septembre pour de nouvelles aventures..
 en moyenne section !