Tu sera là..

Il y’a 1 an dans 3 jours, le 5 février 2013 je découvrais çà..
j’apprenais avec stupéfaction que mon mini s’était installé pour 9 mois de cohabitation.
Une nouvelle si inattendue, nous avions décidé seulement 1 mois auparavant de se relancer dans l’aventure.
Les blessures des interminables essais pendant 18 mois pour Liam étaient encore là et je m’attendais à patienter une nouvelle fois. Alors quand début février je me suis sentie différente..j’ai su, je ne sais pas pourquoi mais j’ai su, je savais que j’étais enceinte. J’ai attendu d’avoir 2 jours de retard et avant d’aller travailler j’ai fais ce test, où ces 2 ptites barres sont apparues en moins de deux.
Je n’en revenais pas, j’étais abasourdie, mes yeux se sont remplis de larmes et j’ai rejoins mon homme
pour lui montrer. On a rien dit, on s’est juste serrés très, très fort dans nos bras et on s’est dit à quel point on s’aimait. Et je suis partie travailler avec ce test dans mon sac. Je me souviens encore, je marchais, je parlais aux parents à la crèche en me sentant une autre, en me demandant si ils s’imaginaient une seconde si j’étais enceinte ou pas. C’est tellement particulier d’apprendre une grossesse ! 
On est sur un nuage, çà ne se voit pas mais tout est déjà différent..
Je me demandais aussi si mes bébés au boulot sentaient que j’en avais un minuscule dans mon ventre 🙂
D’ailleurs quelques semaines après une jolie Capucine m’a sorti un jour  » c’est un garçon ton bébé Coralie ? »
alors que je n’avais encore rien dis 😉
C’est tellement dingue de savoir qu’il y’a 1 an seulement ce petit Sören n’était qu’un microscopique oeuf, son coeur ne battait pas encore, 8 mois sont passés à une allure folle et puis çà y’est, je l’avais là sur moi, contre mon coeur, sa peau toute douce contre moi.
Non sans mal mais quand je le serre contre moi, mille fois par jour je me dis que çà vaut tout l’or du monde et que je recommencerais les yeux fermés, un million de fois si il le faut pour vivre ce que je vis, pour avoir cette chance de donner la vie, d’avoir un enfant qui nous aime éperdument, voir ce petit être si innocent, curieux de tout, si gentil, qui ris de tout, qui me fait des câlins, qui a besoin de moi comme j’ai besoin de lui..
Ils sont mes 2 plus belles aventures et je sais qu’un jour je la revivrais, une dernière fois.
The glory of a new born child..