Un jour, ils partiront.

Tout à l’heure en rentrant de l’école j’ai croisé cette femme.
Je ne la connais pas, je ne l’ai jamais vue avant.
J’ai été chercher mon fils de 3 ans à l’école et nous rentrons rejoindre son petit frère et leur papa.

Elle rentre chez elle et son fils adolescent,lui vient de sortir.
Elle l’embrasse, lui caresse la joue, une maman..
C’est l’attitude de ce fils qui m’a touché en plein cœur, il était froid,distant, il lui a retiré la main de sa joue surement par pudeur, un adolescent en fait.. et çà m’a prit là, au cœur, aux tripes.. j’ai de suite pensé à mes fils, qui un jour auront cet âge et qui un jour, me repousseront sans doute eux aussi..

J’ai eu tant de peine pour elle, j’ai serré la main de Liam, je l’ai regardé et je l’ai trouvé si petit.J’ai pensé à mon mini qui change tellement vite. Je me suis dis « Mince Coralie, profite, hier tu lui donnais la vie, aujourd’hui il va a l’école, demain il sera comme cet ado et il t’échappera pour toujours ».

Plus ils vont grandir, moins ils seront câlins, plus ils seront indépendants, moins ils auront besoin de moi.
Hier j’étais seule au monde, aujourd’hui je suis comblée et demain..ils partiront.

Mes fils, ma bataille,ma force,ma plus grande faiblesse,ma vie..

Liam { 18 septembre 2010 à 23h35 }

Sören { 27 septembre 2013 à 23h25 }